Coffre fiscal

Chaque entrepreneur qui est une caisse enregistreuse dans son entreprise se débat chaque jour avec le deuxième problème que les appareils peuvent également créer. Comme tout équipement électronique, les caisses enregistreuses ne sont pas indépendantes des maladies et se gâtent parfois. Un propriétaire d'entreprise ne sait pas que, à tout moment où les enregistrements sont traités à l'aide d'une caisse enregistreuse, il devrait exister un autre appareil de ce type - uniquement en cas de défaillance de l'appareil de base.

L'absence de caisse enregistreuse de secours pour la vente de produits ou de services peut affecter l'imposition de pénalités par le bureau des impôts, dans la mesure où cela évitera que la lettre de vente ne soit rompue lorsque le dispositif principal tombe en panne. Les documents stockés avec la caisse enregistreuse doivent inclure un livret de service fiscal. Cette liste comprend non seulement les réparations éventuelles de l'appareil, mais également des informations sur la fiscalisation de la caisse enregistreuse ou l'échange de sa mémoire. Dans le travail de service, vous souhaitez saisir un numéro unique, qui a été attribué à la caisse par le bureau des impôts, le nom de la société et l'adresse des locaux où la caisse est traitée. Toutes ces connaissances sont nécessaires au succès des contrôles fiscaux. Tout changement dans l’esprit de la caisse enregistreuse et de son changement appartient aux activités d’un service spécialisé, avec lequel chaque entrepreneur utilisant des caisses enregistreuses devrait constituer un contrat signé. Ce qui est bien - vous devez informer le bureau des impôts de tout changement dans le service du caissier. Les ventes sur les montants fiscaux devraient se terminer par une possibilité continue. Ainsi, si la caisse enregistreuse est pleine, vous devez échanger la mémoire pour la suivante, en vous souvenant de la lecture de la mémoire. La lecture de la mémoire de la caisse enregistreuse peut constituer - également lorsqu’elle est réparée, mais également uniquement par une entité autorisée. En outre, ce travail doit être effectué en présence d'un employé du bureau des impôts. À partir de la lecture de la caisse enregistreuse fiscale, un protocole approprié est préparé, dont une copie est envoyée au bureau des impôts et le reste à l’entrepreneur. Il exige que ce protocole soit conservé avec les nouveaux documents liés à la caisse enregistreuse - son défaut peut entraîner une pénalité de la part du bureau.