Novitus fiscal petit prix

Tous les entrepreneurs qui ont des caisses enregistreuses dans notre entreprise se débattent chaque jour avec le deuxième problème que ces plats peuvent créer. Comme tout équipement informatique, les caisses enregistreuses ne sont pas exemptes d’avantages et se gâtent parfois. Tous les propriétaires d’entreprise ne savent pas qu’à un moment quelconque, au cours duquel ils travaillent à l’aide d’une caisse enregistreuse, ils doivent se rappeler d’un nouvel appareil - l’échec de cet important aujourd'hui.

L'absence de sauvegarde de la caisse enregistreuse elzab lors de la vente ultérieure de biens ou de services peut entraîner l'imposition de pénalités par l'administration fiscale, car cela éviterait que la lettre de vente ne soit endommagée lorsque l'appareil principal tombe en panne. Les documents stockés avec la caisse enregistreuse doivent inclure un livret de service fiscal. Le document n'inclut pas seulement les réparations de l'appareil, il contient également des conseils pour fiscaliser la caisse enregistreuse ou échanger ses idées. Lors du travail de service, vous devez également entrer un numéro unique, qui a été attribué à la caisse par le bureau des impôts, le nom de la société et l'adresse des locaux dans lesquels la caisse enregistreuse est utilisée. Tous ces conseils sont nécessaires dans le cas des contrôles fiscaux. Toute nouvelle idée dans l’esprit des coffres, son évolution est adjacente aux tâches d’un service spécialisé, avec lequel chaque entrepreneur utilisant des caisses enregistreuses devrait signer un contrat. De plus, vous devez informer le service des impôts de tous les changements apportés au service du caissier. Les ventes sur les montants fiscaux doivent fonctionner de manière continue. Ainsi, si la caisse enregistreuse est pleine, l’opinion doit être échangée contre une autre, tout en gardant à l'esprit de lire la mémoire. La lecture de la mémoire de la caisse enregistreuse peut constituer - également comme un changement effectué uniquement par une entité autorisée. De plus, ce travail doit être effectué en présence d'un employé du bureau des impôts. À partir de la lecture de la caisse enregistreuse fiscale, un protocole approprié est préparé, dont un exemplaire est envoyé au bureau des impôts et l'autre à l'entrepreneur. Le même protocole doit être mémorisé avec des documents supplémentaires relatifs à la caisse enregistreuse - son fonctionnement peut entraîner l'imposition d'une pénalité par le bureau.